La Bible
version : Darby
L'inspiration de la Bible

  Accueil jclife / La Bible / Sujets Bibliques / Vidéos

La bible : son histoire ! - L'autorité de la Bible - L'inspiration de la Bible -
L'unité de la Bible - La véracité de la Bible - Le contenu de la Bible


L'inspiration de la Bible

  Quand on dit de la Bible qu'elle est inspirée, on entend que les auteurs des Écritures ont été influencés par Dieu, de telle manière que leurs écrits constituent la Parole de Dieu. Dans le contexte des Écritures, le terme « inspiré » signifie tout simplement ”soufflé par Dieu”. L'inspiration a pour conséquence que la Bible est réellement la Parole de Dieu et la rend unique parmi tous les autres livres.

  Même s'il y a différentes opinions sur l'étendue de l'inspiration de la Bible, il est indiscutable que la Bible elle-même affirme que chaque mot de chaque partie est inspiré de Dieu (1 Corinthiens ch 2, v 12 et 13; 2 Timothée ch 3, v 16 et 17) : c'est ce qu'on appelle «l'inspiration verbale plénière,» une conception de l'inspiration qui s'étend aux mots (verbale), non seulement aux concepts ou aux idées, ainsi qu'à toutes les parties et à tous les thèmes des Écritures (plénière). Certaines personnes pensent que seules certaines parties de la Bible, ou seuls les concepts théologiques, sont inspirés, mais cette conception de l'inspiration ne correspond pas à ce que la Bible elle-même affirme. L'inspiration verbale plénière est une caractéristique essentielle de la Parole de Dieu.

  L'étendue de l'inspiration est clairement explicitée dans 2 Timothée ch 3, v 16 et 17 : «Toute écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et parfaitement accompli pour toute bonne oeuvre.» Ces versets nous disent que Dieu a inspiré toutes les Écritures pour qu'elles nous soient profitables. Les parties de la Bible qui traitent de doctrines religieuses ne sont pas les seules inspirées, mais chaque mot, de la Genèse à l'Apocalypse, l'est. Parce qu'elles sont inspirées de Dieu, les Écritures font autorité en matière de doctrine et sont suffisantes pour enseigner aux hommes comment avoir une bonne relation avec Dieu. La Bible affirme non seulement être inspirée par Dieu, mais aussi avoir la capacité surnaturelle de nous transformer pour nous rendre «parfaits.» Que demander de plus ?

  2 Pierre ch 1, v 21 est un autre verset qui traite de l'inspiration des Écritures. Il nous aide à comprendre que, même si Dieu s'est servi d'hommes, avec leur personnalité et leur style d'écriture, il a inspiré chaque mot qu'ils ont écrit. Jésus lui-même a confirmé l'inspiration verbale plénière des Écritures en disant : «Ne pensez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes : je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir ; car, en vérité, je vous dis : Jusqu'à ce que le ciel et la terre passent, un seul iota ou un seul trait de lettre ne passera point de la loi, que tout ne soit accompli» (Matthieu ch 5, v 17 et 18). Dans ces versets, Jésus étend la véracité des Écritures jusqu'aux plus petits détails et signes de ponctuation, qu'elle est la Parole de Dieu.

  Puisque les écritures sont la Parole inspirée de Dieu, on peut conclure qu'elles sont inhérentes et font autorité. Une idée juste de Dieu nous mène à une idée juste de sa Parole. Parce que Dieu est tout-puissant, omniscient et entièrement parfait, sa Parole, de par sa nature même, possède les mêmes caractéristiques. Les versets qui établissent l'inspiration des Écritures établissent aussi son inerrance et son autorité. Certainement la Bible est ce qu'elle affirme être : la Parole de Dieu à l'humanité, incontestable et source d'autorité.

gotquestions.org


Partie 2

Lecture proposée: (Jérémie ch 36, 1 à 8, 17 et 18). "Et il arriva, en la quatrième année de Jehoïakim, fils de Josias, roi de Juda, que cette parole vint de par l’Éternel à Jérémie, disant: Prends-toi un rouleau de livre, et y écris toutes les paroles que je t’ai dites contre Israël et contre Juda, et contre toutes les nations, depuis le jour que je t’ai parlé, depuis les jours de Josias et jusqu’à ce jour. Peut-être la maison de Juda écoutera-t-elle tout le mal que je pense à lui faire, afin qu’ils reviennent chacun de sa mauvaise voie, et que je leur pardonne leur iniquité et leur péché. Et Jérémie appela Baruc, fils de Nérija; et Baruc écrivit, de la bouche de Jérémie, sur un rouleau de livre, toutes les paroles de l’Éternel, qu’il lui dit. Et Jérémie commanda à Baruc, disant: Je suis enfermé, je ne puis entrer dans la maison de l’Éternel; mais toi, tu y entreras, et tu liras, dans le rouleau que tu as écrit de ma bouche, les paroles de l’Éternel, aux oreilles du peuple, dans la maison de l’Éternel, le jour du jeûne; et tu les liras aussi aux oreilles de tous ceux de Juda qui viennent de leurs villes. Peut-être leur supplication sera-t-elle présentée devant l’Éternel, et ils reviendront chacun de sa mauvaise voie ; car grande est la colère et la fureur que l’Éternel a prononcée contre ce peuple. Et Baruc, fils de Nérija, fit selon tout ce que Jérémie le prophète lui avait commandé, pour lire dans le livre les paroles de l’Éternel, dans la maison de l’Éternel. Et ils interrogèrent Baruc, disant: Raconte-nous comment tu as écrit toutes ces paroles sous sa dictée. Et Baruc leur dit: De sa bouche il m’a dicté toutes ces paroles, et moi j’écrivais dans le livre avec de l’encre."

 

 1. Définition de l'inspiration
L'inspiration est l'action surnaturelle de l'Esprit de Dieu dans des hommes afin que leurs écrits correspondent exactement à la vérité qu'il veut communiquer. La Bible est ainsi non la parole des hommes mais la Parole de Dieu (2 Pierre  ch 1, v 20 et 21; 2 Timothée ch 3, v 16).

 2. La nécessité de l'inspiration
a) Pour que Dieu soit connu. L'homme peut discerner des caractères divins dans la création (Romais ch 1, v 19) mais il ne peut entrer dans la pensée de Dieu (Esaïe ch 55, v 7 à 9; Galates ch 1, v 11 et 12; Colossiens ch 2, v 6 à 12) si celui-ci ne lui parle.(Genèse ch 1, v 28).
b) Pour que des hommes puissent parler de la part de Dieu. Tous les croyants de l'histoire, ont pu parler avec autorité parce qu'ils ont cru a la Parole inspirée de Dieu (Actes ch 24, v 14; 1 Timothée ch 1, v 15).

 3. La nature de l'inspiration
a) Rôle des écrivains: Toute l'Ecriture est "Inspirée de Dieu" (Litt: "exhalée (ou soufflée) par Dieu" (2 Timothée  ch 3, v 16). Les écrivains sacrés ont été "poussés" (Actes ch 27, v 17) à parler (2 Pierre ch 1, v 21). Ils ne sont que des instruments conscients (2 Samuel ch 23, v 1 à 3; Jérémie ch 7, v 1 à 3; Malachie ch 1, v 1; Galates ch 1, v 6 à 12; 1 Thessaloniciens ch 2, v 13; 2 Pierre ch 3, v 2; etc.) à la disposition de l'Esprit de Dieu (Actes ch 1, v 16; Actes ch 28, v 25; Hébreux ch 3, v 7).
b) Inspiration verbale: Dieu n'a pas simplement communiqué l'idée qu'Il voulait transmettre, mais aussi les termes précis que les auteurs devaient employer. (Jérémie ch 1, v 9 et Jean ch 8, v 58 temps du verbe de Exode ch 3, v 14; Galates ch 3, v 16, singulier de Genèse ch 12, v 7; Hébreux ch 2, v 11 et 12; Hébreux ch 4, v 7 ...) L'inspiration verbale porte exclusivement sur les textes en langues originales.
c) Perfection divine et personnalité des écrivains. Comment communiquer sans erreur la pensée divine tout en préservant la personnalité de l'écrivain? C'est le miracle de l'inspiration. (naissance miraculeuse de Jésus: Luc ch 1, v 35; Hébreux ch 7, v 26) Comme Jésus-Christ était à la fois vrai Dieu et vrai homme, de même la Bible est en même temps Parole vraiment divine et parole vraiment humaine. En résumé: Dieu, qui est la Parole (Jean ch 1, v 1), prend l'initiative, choisit un homme et s'empare de lui; le Saint-Esprit contrôle son intelligence, sa raison et son caractère, I'inspire et, au travers de lui, s'adresse au monde.
d) Inerrance de l'Ecriture L'Ecriture est une révélation parfaite (Psaumes ch 19, v 8 et 9). Dieu, qui est parfait, l'a entièrement inspirée de façon à garantir son infaillibilité.

 4. Le témoignage de Jésus-Christ à l'inspiration.
Le Seigneur se réfère constamment aux Ecritures en leur reconnaissant une totale exactitude et une autorité incontestée: (Luc ch 4, v 16 à 21; Matthieu ch 4, v 4,7 et 10); il considère que les hommes et les évènements faisant l'objet des récits de l'Ancien Testament ont eu une existence historique Création: (Matthieu ch 19, v 4) Sacrifice d'Abel (Luc ch 11, v 51) Noé et le déluge: (Matthieu ch 24, v 37) Serpent d'airain: (Jean ch 3, v 14; Jonas en Matthieu ch 12, v 40 et 41...).
Il demande que les hommes croient la Parole écrite (Jean ch 5, v 39 et 46; Luc ch 10, v 26; Luc ch 16, v 29 et 31) et la place bien au-dessus de la tradition (Marc ch 7, v 8 et 9) car elle est la vérité. Jésus atteste globalement l'Ancien Testament dans ses trois parties littéraires: Loi, Prophètes et Psaumes (Luc ch 24, v 44). Il sanctionne aussi par avance l'inspiration du NT: (Jean ch 14,15 et 16). Ainsi le témoignage de Christ englobe toute l'Ecriture.

 5. L'actualité du texte inspiré.
La Bible est beaucoup plus qu'un document historique. Elle est le message que Dieu adresse à tous les hommes de tous les temps (Matthieu ch 24, v 35; 1 Pierre ch 1, v 23 et 25).

TOUTE ECRITURE EST INSPIREE DE DIEU
(2 Timothée ch 3, v 16)

Source : www.info-bible.org

Top




Le Salut en Jésus-Christ par : → L'eau de son Baptême +→ Son Sang sur la Croix +→ Son Esprit de Résurrection.
= 1 Jean ch 5, v 6 à 8
La Bible - La foi est de ce qu'on entend de la parole de Dieu.
jclife - Jésus-Christ vie